• White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

La Bîhe est un concept produit et diffusé par Mme Roxane FILSER; en contrat CAPE jusqu'au 24 Mai 2020 de la coopérative d’Activité et d’Emploi Artenréel, N° Siret : 478 407 968 00047

Touche à tout et l'envie de découvrir, je retape des meubles, pratique la gravure sur bois, la tapisserie, l'impression sur textile, je brode,je  couds et je découds en recyclant les tissus.

 

Je m'intéresse aux  plantes et à leur vertus. Ce chemin m'amène à fabriquer des produits cosmétiques en distillant des plantes. Je les découvre et elles m'attirent par leur générosité. 

Les tissus,  les motifs et les matières  associés aux cultures, aux traditions, à la rencontre de l'autre me fascinent. L'harmonie, les couleurs ... LES COULEURS ! Mais oui ! Petit à petit, elles prennent le pas et je quitte ma première tranche de vie consacrée à l'accompagnement de personnes et de leur projet de vie.

Connues depuis très longtemps, et aux travers de différentes cultures,  la teinture naturelle provient de racines, de baies, d'écorce, de feuilles, de bois de différentes plantes "tinctoriales" mais également de champignons, de lichens et  d'insectes. Ces colorants naturels offrent une palette de couleurs infinies grâce à différentes alchimies créent dans le bain de teinture. Je prends plaisir à m'y plonger et y m'épanouir.

En parallèle, j'associe la teinture naturelle au shibori. Un autre univers s'ouvre à moi. Le shibori est une technique ancestrale d'ennoblissement de textile. Il provient du Japon. Cela consiste à effectuer des zones de réserves sur le tissu par des noeuds, des points de couture, des pliages ou bien encore des ligatures. Cette technique a la particularité d'offrir un résultat unique et non reproductible à l'identique. Il y a toujours une part non maîtrisée qui se joue lors de l'immersion du tissu dans le bain de teinture.

De fil en plantes, ma deuxième tranche de vie prend forme: La Bîhe. (prononcé La bîhé). Issu du patois vosgien, terre de textile, ce mot signifie une brise provenant de l'Est. A cheval entre l'Alsace et les Vosges, j'ai grandi dans cette culture du textile et puise mes inspirations dans les traditions asiatiques et slaves.

Tout s'imbrique. Mes passions pour les textiles, pour les arts du fil s'associent aux plantes, aux couleurs, aux traditions pour aller vers une démarche plus responsable, plus authentique. A travers La Bîhe, des valeurs naissent. Toujours à la rencontre de nouvelles forment de consommation, d'entreprise et d'engagement, le made in Alsace, made in France, les coopératives, le zéro déchet, l'écoresponsable, la mode verte prennent leur place.

La Bîhe, une griffe qui s'immerge dans la teinture naturelle, l'impression sur étoffes et le shibori afin de proposer  des textiles uniques et respectueux de l'homme et de son environnement.